Milo Manara

manara_signature

Un des artistes les plus talentueux de sa génération

Milo Manara est né à Luson, petit village près de Bolzano, le 12 septembre 1945. Il a débuté en 1969 sur des séries de Fumetti pocket érotiques-policières. Pendant les années 1970 il travaille pour les revues italiennes de l’époque, comme le Corriere dei Ragazzi. Avec des textes d’Alfredo Castelli et de Mario Gomboli il réalise l’histoire politique Un Fascio di Bombe. Avec Silverio Pisu il dessine Le Singe et Alessio, il borghese rivoluzionario, qui marquent ses débuts dans la bande dessinée d’auteur. En 1978 Manara donne naissance à Giuseppe Bergman, son premier personnage à succès, créé, écrit et dessiné par ses soins et publié par la revue française (À suivre). Au début des années 1980 il crée Le Déclic (en italien Un Gioco, Un Jeu), l’histoire qui lui vaut le succès et la notoriété planétaire. Sur un scénario de Hugo Pratt il dessine Un été indien et El Gaucho. C’est la période de la naissance de son héroïne Miele, protagoniste du Parfum de l’Invisible et des histoires courtes Candide Camera. Il travaille avec Federico Fellini sur deux scénarios de films jamais tournés par le réalisateur: Voyage à Tulum et Le Voyage de G. Mastorna. À côté de sa propre production, Manara travaille aussi pour DC Comics (avec Neil Gaiman sur une histoire courte de Sandman) et pour Marvel (avec Chris Claremont sur une histoire des X-Girls). Pendant les années 2000 il commence son projet du Peintre et Modèle et avec les textes d’Alejandro Jodorowsky il donne vie à la saga des Borgia. 

En 2015, son œuvre emblématique sur la vie du Caravage est publiée chez Glénat, dont le second tome est paru en 2019 partout dans le monde. 

Pour ses cinquante ans de carrière, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême lui consacre une grande exposition rétrospective lors de sa 46è édition. Il travaille actuellement sur l’adaptation en bande dessinée du Nom de la Rose d’Umberto Eco, prévue pour fin 2022 chez Glénat.

milomanara.it